qrcode:https://liberte-actus.fr/223

Cet article est lisible à cette adresse sur le site Liberté Actus :

https://https://liberte-actus.fr/223

Flachez le qrcode suivant pour retrouver l'article en ligne

Droits réservés
Grève des grutiers

Les ouvriers portuaires haussent le ton contre la réforme des retraites

Accès abonné
Temps de lecture : 2 minutes

Vendredi 7 juin, les grutiers boulonnais de Capécure se sont joints à l’appel à la grève lancée par la Fédération CGT des ports et docks. D’autres journées d’action sont prévues les 13, 21 et 25 juin. Le mouvement proteste contre l’application de la réforme des retraites de 2023.

Une résistance ouvrière en action contre la réforme des retraites et les conditions de travail

La fédération des ports et docks explique son action par les pratiques d’Emmanuel Macron. Ce dernier, affirme-t-elle, avait promis des aménagements de la réforme des retraites pour les ouvriers portuaires. La plupart des ports se sont joints au mouvement, le 7 juin, comme Marseille-Fos, Le Havre, Rouen et Calais. Chez ce dernier, la grève a été suivie à 80 %, selon la CGT. Elle a touché le port de…

Il vous reste tant à découvrir...

Cet article est payant.
Pour lire la suite de cet article et soutenir ce site, abonnez vous à Liberté Actus.

Déja abonné ?

Identifiez-vous

Message d'abonnement

Ces articles peuvent vous intéresser :

Union des gauches Vers une grande mobilisation, ce week-end, pour le Front populaire et contre l’extrême droite

L’heure est décidément grave. Les derniers développements, ou faudrait-il plutôt parler de « rebondissements », autour des alliances ou non des partis politiques et des égos qui se révèlent à cette occasion, le risque d’un basculement à l’extrême droite est très très grand. En cela, les appels à manifester, ce week-end, partout en France, doivent être entendus par l’ensemble des citoyennes et citoyennes. 177 lieux de rendez-vous sont fixés dans 95 départements.

Mobilisations Semaine d’action pour la santé

Mardi 11 juin, à l’appel de la CGT, les hospitaliers de Boulogne-sur-Mer se sont rassemblés de 12h à 14h face à l’hôpital pour la défense du Service Public de Santé (accès aux soins et aux traitements médicaux), pour revendiquer de meilleures conditions de travail et le recrutement d’emplois supplémentaires.