qrcode:https://liberte-actus.fr/210

Cet article est lisible à cette adresse sur le site Liberté Actus :

https://https://liberte-actus.fr/210

Flachez le qrcode suivant pour retrouver l'article en ligne

HJBC / Shutterstock.com
Simplification de la fiche de salaire

Une arnaque en règle contre les salariés et la protection sociale

Accès abonné
Temps de lecture : 7 minutes

Mots -clé

Réforme Sénat CGT

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, veut simplifier la fiche de paie à partir de 2027. Le projet a été présenté au Conseil des ministres en avril dernier et passe ces jours-ci en première lecture au Sénat pour une adoption définitive à l’automne prochain. Côté employeurs et ressources humaines, on minimise la portée de la réforme. Chez les syndicats, c’est une nouvelle attaque contre les droits des salariés et de notre système de protection sociale.

Se définissant comme « leader mondial des solutions de gestion de la paie et des Ressources humaines », l’entreprise ADP réalise chaque mois 3 millions de fiches de paie en France. Présente dans 143 pays, elle compte 2.100 collaborateurs en France et 63.000 dans le monde. Elle travaille en étroite collaboration avec la Direction de la Sécurité sociale pour adapter ses solutions à l’évolution de la fiche de paie présentée par le ministre de l’Économie et pour informer ses entreprises clientes…

Il vous reste tant à découvrir...

Cet article est payant.
Pour lire la suite de cet article et soutenir ce site, abonnez vous à Liberté Actus.

Déja abonné ?

Identifiez-vous

Message d'abonnement

Ces articles peuvent vous intéresser :

7ème circonscription de l’Oise Loïc Pen confiant dans la bataille

Investi dans la 7ème circonscription de l’Oise par le Nouveau Front populaire, l’urgentiste Loïc Pen se lance à nouveau dans la bataille des législatives. Le conseiller régional communiste repart avec le même binôme, Mirjana Jakovljevic, ex PS et maire adjointe de Liancourt. Il affronte sept candidats, dont le député sortant LR Maxime Minot et un candidat RN, David Magnier, aux aguets.

Hénin-Beaumont De la prison avec sursis et une amende requises contre Steeve Briois

C’est une petite phrase qui n’est pas passée inaperçue… Dans le « Petit guide pratique de l’élu municipal Front national » publié en 2014 pour les élections municipales. L’association La Maison des Potes a porté plainte dès 2014 contre les responsables de la publication pour provocation à la discrimination, mais tous trois ont été protégés par leur immunité parlementaire de député européen.