Liberté Actus
qrcode:https://liberte-actus.fr/234

Cet article est lisible à cette adresse sur le site Liberté Actus :

https://https://liberte-actus.fr/234

Flachez le qrcode suivant pour retrouver l'article en ligne

Foto 4440/shutterstock
Spéculation alimentaire

Céréales et marchés financiers, le négoce des vautours

Accès abonné
Mise à jour le 14 juin 2024
Temps de lecture : 2 minutes

Mots -clé

BRICS Commerce Agroalimentaire

En amont des producteurs, des fabricants et des distributeurs, les acteurs financiers prospèrent sans scrupules, invisibles pour le grand public. Ils font la pluie et le beau temps sur les prix des matières premières agricoles. Ces acteurs, ce sont des banques, des fonds d’investissements, des assurances qui profitent de l’opacité et l’absence de régulations pour spéculer sur les matières premières alimentaires. Pire, les différentes crises sont autant d’opportunités de tirer leur épingle du jeu pour ces vautours sans vergogne.

Il est important de donner un coup de projecteur sur des pratiques scandaleuses sur les cours du blé comme celui du Marché à terme international de France ou “marché papier“ (MATIF).

Le constat est sans appel. En juin 2022, ce sont près de 70 % des achats sur le marché du blé qui ont été effectués par des acteurs financiers et 80 % des achats étaient purement spéculatifs. À l’origine, le MATIF avait pour vocation de servir d’assurance des prix aux acteurs commerciaux qui produisent les…

Il vous reste tant à découvrir...

Cet article est payant.
Pour lire la suite de cet article et soutenir ce site, abonnez vous à Liberté Actus.

Déja abonné ?

Identifiez-vous

Message d'abonnement

Ces articles peuvent vous intéresser :