qrcode:https://liberte-actus.fr/159

Cet article est lisible à cette adresse sur le site Liberté Actus :

https://https://liberte-actus.fr/159

Flachez le qrcode suivant pour retrouver l'article en ligne

szefei/shutterstock
Nouvelles Technologies

Chine : un premier satellite pour la 6G lancé pour des opérations expérimentales

Accès sur connexion
Temps de lecture : 2 minutes

Mots -clé

Technologie Chine

Alors que la 5G est encore en phase de déploiement sur une grande partie de la planète, China Mobile vient de lancer un satellite destiné à expérimenter une première connexion 6G depuis l’espace. Un vrai réseau terrestre n’est toutefois pas attendu avant 2030. Tandis que la "vraie" 5G, totalement indépendante de la 4G, avec des performances revues à la hausse, ne sera déployée en France que cette année.

En effet, China Mobile, qui n’est ni plus ni moins que le plus grand opérateur de téléphonie mobile au monde par son nombre d’abonnés, a lancé avec succès le premier satellite dédié à des tests concernant la 6G. C’était le 3 février dernier.

Un projet expérimental prometteur

Le lancement marque une étape dans les efforts de l’opérateur dans l’exploration de la technologie intégrée de communication spatiale et terrestre. Le satellite de test héberge une architecture autonome distribuée pour la…

Il vous reste tant à découvrir...

Pour lire la suite de cet article créez-vous gratuitement un compte sur Liberté Actus.

Déja abonné ?

Identifiez-vous

Message d'abonnement

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dettes L’Ukraine face à ses créanciers

L’Ukraine n’a pas eu à payer d’intérêts sur ses anciennes dettes pendant deux ans. Ce moratoire prend fin en août. Cependant, le gouvernement de Kiev et les créanciers internationaux ne parviennent pas à s’entendre. Kiev espère un allégement de la dette de plus de 20%.

Agro-industrie Vers la création d’une bourse céréalière des BRICS+

Les BRICS+, avec l’ajout de nouveaux partenaires, renforcent leurs positions sur plusieurs fronts à la fois. De nombreuses annonces sont prévues cet été à Kazan, en Russie, lors du 16ᵉ sommet. La création d’une bourse céréalière est ardemment souhaitée par la Russie. L’annonce bouscule déjà un marché international dominé depuis des décennies par les grands trusts céréaliers.