Liberté Actus
qrcode:https://liberte-actus.fr/267

Cet article est lisible à cette adresse sur le site Liberté Actus :

https://https://liberte-actus.fr/267

Flachez le qrcode suivant pour retrouver l'article en ligne

Captain Wang/shutterstock
Énergie décarbonée

Un premier prototype de réacteur nucléaire au thorium à sels fondus

Accès abonné
Mise à jour le 28 juin 2024
Temps de lecture : 4 minutes

Mots -clé

Nucléaire Énergie Environnement

L’autorité de sûreté nucléaire chinoise a délivré en 2023 une autorisation d’exploitation d’une durée de 10 ans pour un prototype de réacteur nucléaire expérimental au thorium à sels fondus. La Chine reprend le flambeau des États-Unis, qui avaient construit, puis abandonné, un réacteur nucléaire similaire à la fin des années 1960.

Si le projet chinois a été lancé il y a maintenant plus de 10 ans, les travaux ont débuté en 2018. Le chantier n’aura finalement duré que trois ans, au lieu des six années initialement prévues. Après deux ans à contrôler la conformité de l’installation, les autorités environnementales ont accordé l’autorisation d’exploitation.

Un des avantages de ce type de réacteur, c’est qu’il n’a pas besoin d’être construit près d’un cours d’eau, car c’est le sel fondu qui sert de fluide de refroidissement,…

Il vous reste tant à découvrir...

Cet article est payant.
Pour lire la suite de cet article et soutenir ce site, abonnez vous à Liberté Actus.

Déja abonné ?

Identifiez-vous

Message d'abonnement

Ces articles peuvent vous intéresser :